Trail de la ligne verte 2018

Dimanche 21 octobre, à l’occasion du Trail de la Ligne Verte, 284 coureurs ont foulé les sentiers des forêts de la Madeleine et de Saint-Michel. Malgré le ciel bleu et le soleil, cette matinée fût sans doute l’une des plus fraîches depuis la rentrée. Fort heureusement, les coureurs étaient nombreux pour se tenir chaud avant le départ des courses, et le parcours concocté par Anthony Faron avait de quoi réchauffer les plus frileux ! Au programme : des bosses escarpées, des singles, des portions roulantes et d’autres plus techniques…En résumé tout ce qu’il faut aux amateurs de trail pour se faire plaisir. Qu’il s’agisse de gambader ou d’assurer le bon déroulement de la course sur les circuits de 12 et 22 km, de nombreux membres de l’EAC Triathlon ont répondu présent à la 16e édition de cet évènement organisé par le club. 

Le parcours de 12km, tracé dans la forêt de la Madeleine et idéal pour s’initier à la course en pleine nature, a rencontré un franc succès avec 184 participants. Sur cette épreuve, Mathéo Renard s’est octroyé un belle 6e place au scratch, faisant de lui le meilleur coureur chez les Cadets. Par ailleurs, Yoann Dreux (13e), Clement Franchet (23e), Steve Bonnet (32e),Tanguy Lebriez (36e au scratch, 4e cadet), Théo Le Goff (49e au scratch, 5e cadet) et Anne Sophie Penaud (95e , 4e femme) s'en sont également donné à coeur joie sur ce parcours. 

Plus exigeante en termes de dénivelé positif et destinée aux coureurs initiés, l’épreuve de 22 km fût marquée par la victoire de Kevin Dos Santos, impressionnant par son aisance autant sur les chemins techniques que sur les routes. A noter également, de belles performances de la part d’Adrien Aulnette (6e), qui eut l’impression -partagée par les spectateurs - de « voler sur les parties roulantes », d’Armand Pauwels (9e) et de Fréderic Cheron (13e), inarrêtable sur les trail depuis la rentrée. Enfin, nous retiendrons les participations de Simon Allo (17e), Florian Eudeline (18e), Jean-Luc Aulnette (19e), Ludovic Le Roy (52e en réalisant 1,5km de plus que prévu) et José de Saint-Etienne (58e)

Un grand merci à tous les bénévoles qui ont contribué à accueillir, orienter, ravitailler et chronométrer les coureurs dans la bonne humeur et bravo à tous les trailers qui ont fait preuve d’audace en se mesurant à des bosses bien plus grandes qu’eux !